Actualités, manifestations

Actualités astronomiques et/ou manifestations récentes ou à venir :


L’actualité nous entraîne bien évidemment sur le nouveau satellite spatial “James Webb Space Telescope”, aussi appelé JWST ou “Webb”. Après une longue période de recherche et de réalisation, il a été mis en orbite par une fusée Ariane 5 le 25 décembre 2021. Il est désormais en place et en mesure de nous fournir des images exceptionnelles.

Le GAP47 (parmi d’autres entités) a établi un partenariat avec l’ESA, destiné à faire connaître au plus grand nombre les premiers résultats du satellite spatial “James Webb Space Telescope”, appelé aussi JWST.  Les organisations qui ont participé à la mise en orbite de ce satellite sont les agences spatiales américaine (NASA), européenne (ESA) et canadienne (ASC). 

Notre partenariat a été finalisé avec l’ESA depuis quelque temps déjà. Le GAP47 sera donc habilité à diffuser des informations de première main sur les toutes premières images obtenues par ce télescope exceptionnel qui a été lancé le 25 décembre 2021 par une fusée Ariane 5. Les premiers éléments ont été diffusés, traduits et mis en ligne sur notre site entre le 12 et le 15 juillet 2022.

Vue d’artiste du JWST

Le JWST a été développé par la NASA en coopération avec l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et l’Agence Spatiale Canadienne (ASC), le JWST observera l’univers essentiellement dans l’infrarouge.

La France est présente dans l’aventure du JWST, notamment à travers sa participation au développement de l’instrument MIRI, l’un des 4 instruments à bord du satellite. Pour l’exploitation scientifique de ce fabuleux télescope spatial, la communauté française des astronomes et des astrophysiciens pourra s’appuyer sur le Centre d’Expertise (MICE) qui a été mis en place au Département d’Astrophysique du CEA, à Saclay, avec la collaboration de l’IAS, du LESIA de l’Observatoire de Paris, et du laboratoire d’Astrophysique de Marseille (LAM).

Plus ou moins destiné à compléter (mais pas à remplacer) le satellite Hubble (lancé en 1990), il est assez différent à plusieurs égards :

  • Hubble est un télescope observant presque uniquement dans les longueurs d’onde de la lumière visible et légèrement en proche ultraviolet ainsi qu’en proche infrarouge (de 115 à 2500 nm soit 0,115 à 2,5 µm), il est en orbite autour de la Terre à une altitude d’environ 590 km, son miroir primaire a un diamètre de 2,40 mètre en un seul morceau.
  • Le JWST (qui a coûté plus de 10 milliards de dollars) va observer essentiellement dans l’infrarouge et légèrement en lumières rouge et orange du spectre visible (de 0,6 à 28 µm), il sera en orbite héliocentrique (autour du Soleil) à 1,5 million de km de la Terre et son miroir, composé de 18 éléments hexagonaux de 1,30 m de large aura un miroir déployé d’une taille de 6,50 m de diamètre.

Deux pages consacrées au JWST qui se trouveront dans le menu. : “Ressources” / “Télescopes exceptionnels” / “JWST”

La première de ces pages est axée sur l’histoire du JWST, de sa conception à sa réalisation et jusqu’à son lancement.  Elle est en ligne… à JWST1

La seconde page est destinée à recevoir les photos et les données que nous pourrons récupérer et diffuser en temps quasiment simultané, grâce à notre partenariat avec l’ESA. Les images des cinq premières cibles choisies ont été mises en ligne le mardi 12 juillet, et nous continuons à nourrir régulièrement ces pages avec les informations et les images de Webb, qui nous sont transmises par l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et que nous mettons en ligne dans les meilleurs délais.   En ligne… à JWST2 


Il n’est jamais trop tôt pour commencer en astronomie…

Par Cédric Zamora, membre du GAP47

Aurélia (9 ans) au GAP47 le 19 août 2022

Le 19 août 2022, au GAP47, observation de Saturne avec notre Dobson de 400mm. 

Je donne des explications à des visiteurs, j’explique à un jeune (16 ans) comment recentrer Saturne car elle n’était plus dans l’oculaire en raison de la rotation de la Terre, et je continue mes explications avec une famille. 

Au bout de 20 minutes, les gens défilent à l’oculaire, tous émerveillés devant la belle aux anneaux et je me rends compte que ça fait longtemps que je n’ai pas touché le tube. Et là, je vois une petite fille de 9 ans qui passe sous le tube pour aller recentrer Saturne pour les visiteurs suivants ! Génial !

Peu de monde au 400, je pointe la galaxie d’Andromède au laser et je laisse la petite la chercher toute seule. En 5 minutes, Andromède était au centre de l’oculaire !  Elle a finalement passé une heure et demie à manipuler le 400, passant d’Andromède à Jupiter puis a Saturne sans aucune aide ! Elle s’est complètement appropriée le 400, rapidement et avec succès ! Même dans le noir je voyais son sourire, ouvert jusqu’aux oreilles !!

À 9 ans, manipuler un tel télescope, entièrement manuel, deux fois plus grand et trois fois plus lourd qu’elle, avec autant de facilité, c’est très étonnant, très beau à voir et ça nous a fait énormément plaisir ! Nous espérons que son intérêt pour l’astronomie ne se démentira pas au fur et à mesure qu’elle grandira en âge…

Message de la famille d’Aurélia : « Nous avons eu un très bon accueil et de très belles explications un panorama du ciel qui nous en a mis plein la vue. Avec des personnes qui ont su partager leur passion et émerveiller petits et grands. Ravis d’avoir passé une soirée riche en découvertes. Nous sommes rentrés avec des étoiles plein les yeux. Merci pour Aurélia qui a pu avoir cette belle expérience et découvrir cette belle nuit étoilée. 👍🌟 Merci à toute l’équipe pour cet agréable moment de partage et de découvertes ».


La visite de deux astrophysiciens au GAP47

Le samedi 16 octobre 2021, nous avons eu, grâce à Martine M., membre du GAP47,
le privilège de recevoir la visite de deux célèbres astrophysiciens français.

Il s’agit de Dominique Proust et de Jean-Pierre Maillard.


Dimanche 8 août 2021 à 19h22’23”, Cédric Zamora du GAP47 prend une série de clichés du Soleil. Ce pourrait être banal si ce n’est qu’à ce moment précis, la Station Spatiale Internationale (ISS), avec Thomas Pesquet à son bord, passe devant le Soleil, vu depuis le Lot-et-Garonne. Les photos de Cédric ne montrent pas par hasard le passage de l’ISS, c’était totalement voulu et difficile à mettre en œuvre.

Le passage de l’ISS sur la largeur du Soleil dure moins de 2 secondes !!


Document à ne surtout pas manquer :

Le panoramique de la NASA, fait par le rover Perseverance sur Mars, réalisé via une succession de photos sur 360 degrés a été modifié et adapté par Philippe, l’un de nos membres, pour en faire un panorama interactif.


Magnifique timelapse (succession d’images fixes) de la Terre, émergeant du limbe de la Lune. Cette vision a été celle des astronautes d’Apollo 8, le 24 décembre 1968. Peut-être le plus beau tableau du couple Terre/Lune 


Un document très approfondi sur le Scandale Starlink. Beaucoup d’informations et de photos sur ce qui menace la qualité de notre ciel !

Le Scandale Starlink


Ne manquez pas de vous promener au GAP47 avec notre visite virtuelle


Vous pourrez régulièrement trouver des documents pdf ou des pages spécifiques assez courts, témoins d’une actualité astronomique récente, dans : Ressources / Téléchargements / Autres documents