T510

Le télescope de 510 mm de diamètre (de type Newton) est l’avant-dernier instrument conçu par le club et le plus grand. Plus de 2 années furent nécessaires pour sa réalisation. Il est ouvert à 3,9 ce qui en fait un excellent instrument pour le ciel profond.

Il est abrité par une coupole de 5 m de diamètre construite par la société INACO. La monture est de type anglaise, réalisée par P. Mourgès le mécanicien de l’observatoire. L’axe principal (d’ascension droite) est un pont de camion monté sur deux gros roulements à billes, ce qui procure à l’ensemble une extrême douceur lors de ses déplacements.

L’ensemble est maintenant entièrement automatisé et équipé d’une nouvelle motorisation (moteurs pas à pas) avec, sur les deux axes, deux roues dentées de 360 mm de diamètre et 360 dents et deux vis sans fin. Il est piloté par le logiciel Prism via l’interface électronique MCMT32, avec suivi et GoTo.

 Le T510 est également équipé d’une « collimation motorisée » qui permet à un seul opérateur de vérifier la collimation optimale du télescope en restant avec l’œil contre l’oculaire tout en corrigeant la position du miroir primaire (situé 2 mètres plus bas) grâce à une télécommande spéciale reliée à des moteurs électriques commandant l’orientation sur 3 axes du barillet qui supporte le miroir.

Notre T510 s’est récemment vu adjoindre une lunette astronomique montée en parallèle sur le tube du télescope. Cette lunette peut avoir deux utilisations. La première est de pouvoir également faire des photos via un APN ou un élément CCD. La seconde est la possibilité d’utiliser cette lunette pour l’autoguidage (via un ordinateur et son logiciel ad-hoc), ce qui assure un meilleur suivi que les moteurs classiques du télescope.